Rechercher

4 jours pour soi


4 jours pour soi, est une pratique transmise pour rétablir un périmètre de sécurité, de douceur et de bienveillance.

Il se pratique sur 4 jours minimums.

Il est préférable de réaliser cet espace de sécurité dans la chambre ou on dort, et de veiller à ce que, pendant ces 4 jours, la porte de la chambre soit le plus souvent possible fermée pendant la journée. Prenez le temps de réaliser votre espace en début de journée et laissez le en place jusqu'au soir.


Portez attention aux tensions et aux nœuds dans vos pensées.

Cette pratique est pour vous permettre de vous retrouver au centre de votre propre intérêt, et débroussailler si je puis dire, le lieu tenu secret en votre âme sauvage.


1er jour

Composez vous un espace,

une table et une chaise ou un tapis placé à l’opposé à une fenêtre,

un ou plusieurs bouliers de perles, de pierre semi précieuses

des fleurs naturelles séchées

et un coquillage *préférence pour la coquille St Jacques.


Mettez en évidence l'élément de votre vie qui vous pousse à ressentir de l’insécurité. Déterminez avec précision, l'émotion qui y est reliée.


La plupart des blessures de guerre liées à l'affection viennent de la peur et/ou de la colère.

La peur du rejet, la peur de l'abandon, la peur de ne pas être à la hauteur, la peur de l'humiliation, la peur de souffrir...

Prenez la première journée pour exprimer,

à haute voix si il le faut,

qui ou ce qui vous fait ressentir de l’insécurité et pourquoi.

Poussez la réflexion aussi loin que possible, grand bien vous en fasse.


Le soir, retirez vos éléments de votre lieu, rangez les tous correctement à leurs places respectives.


2e jour

Réinstallez vos effets personnels.

Harmonisez votre lieu en prenant le temps de faire la disposition,

sur votre coquillage, rajoutez une senteur

*une goutte d'HE de myrrhe / lavande / ylang-ylang / oliban... .


La journée sera encore tournée vers la réflexion liée aux blessures de guerres,

qui ont fini par causer les traumatismes sur lesquels vous vous penchez.

Ne soyez pas avare d'informations : cultivez vous sur les sujets de vos angoisses :

leur représentations physiques et leurs répercussions.


Le soir avant de remettre en place vos objets , prenez place.

Asseyez vous, et prenez place dans votre intériorité, ancrez vous, et prenez le temps de passer en revue toutes les informations accumulées ces deux derniers jours *j’espère que vous aurez fait les exercices sérieusement.


Rangez votre matériel et allez vous reposer.

Si vous tenez un carnet des rêves il se pourrait que vous ayez des choses à noter le lendemain matin.


3e jour

Installez votre espace, renouvelez la goutte d'HE si vous ressentez l'envie.

Aujourd'hui, faites brûler une pincée ou deux d'encens dans votre espace,

en bâtonnet si vous n'avez que cela,

sinon du benjoin blanc, du santal en poudre, ou une composition intuitive

de deux ou trois encens qui sont exposés dans votre armoire à senteurs.


Laissez un peu ouvert *ou pas*.


Cette troisième journée ne faites pas d'effort particulier pour penser ou panser vos blessures de guerre.

Cependant il est important de visualiser une pluie dorée ou une pluie blanche nacrée qui vous nettoie de l’intérieur,

qui vous soigne,

qui vous guérit

qui vous protège, et qui prend soin de vous.


Respirez amplement le plus souvent possible dans la journée.


Le soir, pratiquez un peu d'exercice musculaire, type abdo squat... pas beaucoup, juste le temps de sentir vos muscles chauffer,votre cœur battre et la circulation se relancer.


Prenez une douche, rangez vos effets et reposez vous.


4eme et dernier jour


Avec gratitude en en conscience, replacez votre petit espace d'harmonie.

Avec l'encens toujours, la composition de la veille.

Avec la visualisation d'un nettoyage énergétique bienveillant, dune couleur dorée ou blanche nacre.


Lorsque la nuit tombera, vous pourrez si vous le souhaitez, y ajouter une bougie allumée, ou une veilleuse douce.


Pendant la journée, notez votre expérience, vos ressentis durant ces quatre derniers jours.

Aussi, notez l’élément déclencheur ou le moteur de votre insécurité sur un morceau de papier que vous allez ensuite déchirer en plusieurs morceaux et, jetez tous les morceaux,

d'un seul geste,

à la poubelle.


Ce dernier soir, avant de retirer vos effets,

après le sport et la douche,

asseyez vous dans votre espace de sécurité, tamisez la lumière et écoutez la première musique qui vous vient à l esprit.


Ecoutez la plusieurs fois et avec un casque c'est vraiment mieux,

chillez un peu, et puis endormez vous paisible.





Bonne redécouverte de vos espaces intérieurs, paisibles.

Aurore.




This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now